Image
Haut
Navigation

LA MAMMOPLASTIE D’AUGMENTATION

Augmentation du volume mammaire par prothèses ou par lipomodelage ou par méthode mixte.

augmentation_fiche

LA CHIRURGIE ESTHÉTIQUE DES SEINS

La mammoplastie d’augmentation implique l’utilisation d’implants mammaires ou de greffe de graisse autologue, en vue d’augmenter la taille ou de restaurer le volume du sein qui a été perdu après une importante perte de poids ou une grossesse.

L’augmentation mammaire peut augmenter le volume et la projection des seins, améliorer l’équilibre de votre silhouette, améliorer la confiance en soi.
Mais elle ne corrige pas les poitrines tombantes qui exigent un lifting des seins ou mammopexie.
Les prothèses mammaires sont remplies de gel de silicone cohésif, non liquide. Elles sont de forme anatomique ou ronde, plus ou moins larges et projetées, permettant une augmentation sur mesure.

Des incisions sont faites dans les zones peu visibles afin de minimiser les cicatrices. Vous et votre chirurgien choisirez les options qui s’offrent en fonction du résultat souhaité : cicatrice axillaire, aréolaire ou sous-mammaire.

Après l’incision, un implant mammaire est inséré dans une loge :

  • Le plus souvent sous le muscle pectoral (positionnement rétro-musculaire, dual plan)
  • Rarement directement derrière le tissu mammaire, devant le muscle pectoral (placement rétro-glandulaire)

La méthode pour l’insertion et de positionnement des implants mammaires varie selon le type d’implant, le degré d’augmentation désiré, l’anatomie de la patiente et les recommandations du chirurgien.

Un lifting mammaire peut parfois être fait en même temps que votre augmentation mammaire ou au contraire faire l’objet d’une opération séparée.
Le lipomodelage (ou transfert graisseux) des seins ne permet que des augmentations modérées du volume et ne peut se pratiquer que sous certaines conditions.